Paroisses de Chaville
http://paroissechaville.com/Au-revoir-pere-Hugues-Merci-et
      Au revoir, père Hugues ! Merci et bonne Route !

Au revoir, père Hugues ! Merci et bonne Route !

Nous avons dit au revoir au P. Hugues :

- le samedi soir 29 et le dimanche matin 30 janvier à Notre-Dame-de-Lourdes,

- le dimanche 6 février à Sainte-Bernadette.

Vous trouverez quelques photos de ces deux dimanches dans un diaporama à la fin de l’article.


Message d’au-revoir au Père Hugues de WOILLEMONT
Notre Dame de Lourdes, dimanche 30 janvier 2011,
par Guillaume Savard, membre de l’EAP.

Monsieur le Vicaire Général, cher Père, Très cher Hugues,

Le moment tant redouté est arrivé ! Nommé en septembre 2003 à Chaville, les sept années et demi que tu as passées ici ont pu nous bercer dans l’illusion que tu ne partirais jamais…

Mais comme l’a joliment dit le père Aniceto dimanche dernier, Jésus est passé par Chaville et t’a appelé.

Ta ‘vie publique’ au diocèse va commencer.

Pour la débuter, à l’issue de cette eucharistie, un ‘pot’ (c’est un concept évangélique que tu apprécies je crois) nous permettra de t’entourer une dernière fois.

Malgré ta recommandation, ‘du beau et du simple’, nous avons tout de même sélectionné le traiteur du Collège des Bernardins : tes paroissiens te doivent bien cela !

Ceci étant dit, je crois traduire le sentiment général en te confiant que cet au-revoir est une grande joie, drapée dans une tout aussi grande tristesse.

Joie, tel est certainement le mot qui qualifie ton ministère à Notre-Dame de Lourdes, Sainte-Bernadette, puis Ville d’Avray.

Joie de servir le Christ en arborant ce large et sincère sourire qui est ta marque de fabrique. N’y-a-t-il pas d’ailleurs un vieux dicton français proclamant que ‘Tout est bon dans le Woillemont’ ?

Joie d’évoluer parmi tes paroissiens, que tu as constitués en une communauté chaleureuse, soudée par les moments de fête et les épreuves que ses membres ont pu connaître.

Je pense que tu ne soupçonnes pas le nombre de vies que tu as contribuées à changer et la beauté, dans certains cas l’intensité, des témoignages que suscite ton départ.

Tu as vraiment été Pasteur, symbole vrai et vivant de foi, d’espérance et de charité !

Joie de proclamer en chaire, et surtout d’incarner, le dynamisme, l’ouverture et la confiance de notre belle Eglise dans son projet, sa tradition, sa liturgie et son avenir.

Joie de vivre selon un christianisme ‘dans le monde’, ouvert au dialogue avec les autres religions, Orthodoxes et Arméniens de Chaville en particulier, et soucieux de relations mutuellement respectueuses avec les équipes municipales.

Joie d’être bâtisseur au service de Dieu : par des travaux quasi compulsifs, de rénovation et d’embellissement, qui ont marqué tout ce qui comporte des murs et un toit à Chaville et Ville d’Avray : églises (au pluriel), oratoire, presbytère, salles paroissiales, appartement du foyer d’accueil…

Joie enfin de lancer des projets, parfois à la grande frayeur et malgré les préventions des conseils qui t’entouraient : expositions Culture et Bible, année de la Parole, année de la Parentalité, marche pèlerinage des malades, parcours Alpha, parcours Zachée, Ecole des Couples, projet des Veilleurs, Groupe des Scouts Unitaires de France, liens avec la maison Beausoleil, Foyer d’accueil à Sainte-Bernadette, la mystérieuse EAP… Mais également conférences et concerts avec une prédilection pour le baroque que tu affectionnes particulièrement… et j’en oublie certainement…

Joie enfin du travail en équipe fraternelle avec les services engagés dans les paroisses, au cours de réunions émaillées de grands éclats de rire et invariablement démarrées par une tentative, toujours ratée, de finir précisément à l’heure dite !

Le père Victor Sion parle dans un très beau livre de la ‘Grâce de l’Instant Présent’.

Nous tous voulons te remercier pour ces 7 ans et demi qui n’ont été qu’un bref instant de grâce.

Ces souvenirs sont un trésor, mais c’est tristes que nous te confions à notre père Evêque, pour une marche, dans la confiance, vers un nouveau sommet.

Sois sûr que nous prendrons soin des pères Aniceto et Ludovic, ainsi que de Guy, Renaud et Yann, tes diacres.

Nous comptons à notre tour sur Mgr Daucourt pour prendre soin de toi.

Et avec la longue chaîne de ceux qui t’ont précédés et accompagnés dans ton ministère à Chaville et Ville d’Avray, le père Simon, le père Xavier, les pères Le Rognon et Bonnefond, le Frère Michel depuis Abu-Gosh, nous prions pour que ton délicat sourire et ton dynamisme évangélique irriguent notre Eglise et ses prêtres depuis Nanterre.

Très Cher Hugues, tu ne seras plus parmi nous mais tu resteras avec nous.

Amen.

Message d’au-revoir au père Hugues de WOILLEMONT
Sainte-Bernadette, dimanche 6 février 2011,
par un autre membre de l’EAP.

Cher Père Hugues, chers paroissiens,

Regardons de plus près notre paroisse déposée au bord d’une forêt et voyons comment l’Esprit Saint est à l’œuvre à travers les hommes.

Sainte Bernadette n’est bien sûr pas Notre Dame de Paris pourtant on s’y sent bien.

Chacun s’accorde à dire qu’ici notre “petite” communauté fraternelle de foi est bien vivante.

Notez depuis 8 ans comme elle s’est transformée, sous l’impulsion de notre curé.

Tout d’abord par son attitude bienveillante et attentive, ensuite, par sa volonté d’associer chacun à la vie de notre paroisse, ainsi l’Esprit Saint accompli son œuvre d’unité, de fraternité et de bonne humeur.

Vous l’avez remarqué, une vraie force émane du père Hugues.

Celle d’un homme qui a mis sa joie d’être prêtre au service de ses paroissiens.

Celle d’un chef talentueux sachant écouter, entraîner et celle d’un père attentif, délicat et chaleureux qui se réjouit du travail de l’Esprit dans le cœur de chacun.

Vous l’avez remarqué rien de résiste au père Hugues : ni les paroissiens, ni les murs gris et la moquette orange de Sainte Bernadette, ni l’oratoire post 70.

Après 8 ans, notre paroisse est métamorphosée, de nombreuses initiatives ont été menées avec la participation active des paroissiens, mais toujours sous l’impulsion du Père Hugues (adoration, marche des malades, année de la parentalité, journée au séminaire d’Issy-les-Moulineaux, multiples rapprochements entre Sainte Bernadette et Notre Dame de Lourdes, rénovation des locaux paroissiaux et des salles, le chemin pascal ressuscité et tant d’autres choses…).

Non, rien ne résiste au père Hugues, pas même notre évêque !

Nous croyons à la puissance de l’Esprit !

Pour preuve, c’est sans doute la première fois depuis des siècles que Chaville voit sortir de ses rangs un vicaire général, ce qui en fait la fierté de ses paroissiens qui voient avec joie et ravissement s’élever leur curé.

Alors cher Hugues, nous te remercions très chaleureusement au nom de toute la communauté pour tout ce que tu as apporté. Nous te souhaitons bonne route dans ta nouvelle mission, tristes de te voir partir si vite mais heureux que tu ais répondu « Fiat » à cet appel du Christ.

Enfin, tu peux constater que le Saint Esprit se manifeste une dernière fois avant ton départ et nous favorise déjà des premiers fruits de cette nouvelle nomination : une coupe de champagne et des petits fours faits maison nous attendent dans les salles paroissiales !

Merci.

Homélie du P. Hugues lors des messes
d’au-revoir et d’actions de grâces.

HEUREUX ! HEUREUX !

Chers amis, avec et pour vous, j’ai été pendant 8 ans, un prêtre très HEUREUX à Chaville et je remercie le Seigneur de votre présence, de vos engagements. Je mesure aujourd’hui combien les paroisses Notre-Dame-de-Lourdes et Sainte-Bernadette sont de belles paroisses. Je commence par vous remercier, car je l’ai déjà dit, je crois vraiment que les communautés paroissiales sont le moyen dont se sert Dieu pour faire de nous de bons pasteurs. Votre responsabilité de baptisés est donc grande ! Les prêtres passent, des paroissiens restent.

J’ai eu un ministère très heureux, mais je veux sincèrement, demander pardon à celles et à ceux que j’ai pu offenser, que j’ai blessés ; venant d’un prêtre, mon péché peut blesser en vous ce que vous attendez de l’Eglise et du Christ. Comme il est nécessaire, au début de chaque messe, moi devant vous, et nous au pied du Père, confesser notre péché et accueillir le pardon.

Mon départ se fait rapidement, le Pape ayant nommé le père Laurent Dognin, notre ancien vicaire général, évêque auxiliaire de Bordeaux. Mgr Daucourt, ayant besoin d’un nouveau vicaire général, comme le demande le droit de l’Eglise, m’a nommé le vendredi 14 janvier. Tous les vicaires généraux ne deviennent pas évêque… !

Au moment de vous quitter, il y a tant de rencontres à évoquer, de personnes à remercier. Je veux relire avec vous la triple mission de l’Eglise que nous avons cherché à vivre : célébrer le salut que nous offre Dieu, servir la vie des hommes et annoncer la Parole. Relire pour le déposer au pied du Seigneur.

Célébrer la présence de Dieu au milieu de son peuple, par de belles liturgies, dans des églises qui, grâce à vos dons, ont été très bien rénovées. Nous avons cherché à aider à une vie de prière, dans l’adoration eucharistique mais aussi la semaine de prière accompagnée, la venue des reliques de sainte Thérèse, la marche de prière pour les malades, l’école d’oraison qui vous sera proposé pour le Carême. Ma vie de prêtre s’est construite aux messes, aux baptêmes, aux journées du pardon, aux obsèques, à ces moments heureux et douloureux, où le Christ nous rassemble pour avancer dans l’espérance. Ma prière personnelle se nourrit de la prière de l’Eglise et de mon agenda quotidien.

2e mission de l’église : Servir la vie des hommes. Depuis longtemps, les équipes du Secours catholique et de la Conférence saint Vincent de Paul cherchent à rejoindre la vie des chavillois en difficultés matérielles, humaines, spirituelles. La parenté est un grand défi actuel, et nous avons proposé pendant une année des moyens divers et concrets pour réussir ce sacré métier de parents. Je crois également beaucoup au rapport culture et foi : la culture, l’art, la musique, le cinéma, me semblent être des portes d’entrée pertinentes pour rejoindre la vie de nos contemporains. La création de l’association œcuménique Culture et Bible nous a permis d’être présent à l’Atrium et je suis très reconnaissant à son directeur, comme aux maires de Chaville qui depuis 8 ans ont toujours accueilli favorablement nos initiatives. Actuellement, le projet des veilleurs de proximité cherche, qu’on soit inscrit ou non, à mettre nos cœurs en éveil pour être davantage serviteurs. La création de l’équipe Béthanie pour être présent à nos frères et sœurs malades, âgés, isolés.

3e mission de l’église : Annoncer la Parole. Les équipes bibliques Gabriel et le rendez-vous des conférences de Carême ont pu se poursuivre, une école pour les couples et une catéchèse pour adultes ont cherché à former notre intelligence et nos consciences aux défis du monde d’aujourd’hui. Annoncer et vivre de la Parole dans le scoutisme également, avec le lancement du groupe SUF Mère Theresa. Annoncer la Parole, parce que nous l’avons entendue, ici à Chaville, mais aussi à Lourdes, en Terre sainte, chez les sœurs de St Thomas de Villeneuve à Ermenonville, à Amiens, au séminaire d’Issy les Moulineaux.

Ma profonde reconnaissance revient aux prêtres avec lesquels j’ai collaboré, le père Simon, dont j’ai célébré les obsèques à Sainte-Bernadette, à l’excellent père Xavier, au père Lerognon et au père Michel, du Carmel. Je remercie infiniment les bons pères Ludovic et Aniceto qui vont continuer avec vous : prier pour eux, proposer vous pour un service.

Merci à Guy, diacre, et à Hedwige, son épouse, merci de leur amitié, du témoignage de foi qu’ils donnent, particulièrement dans l’épreuve de la maladie ; je serai heureux que des couples de Chaville entendent l’appel au diaconat. Je veux encore nommer les foyers d’accueil, qui sont en mission d’Eglise à Sainte-Bernadette, Sabine et Benjamin Protais et aujourd’hui un autre couple et leurs enfants !

Si j’ai évoqué avec vous ces années, c’est parce qu’elles m’ont aidé dans ma foi et ma prière. Tout ce qui a été vécu, mais surtout, ce qui reste à vivre, c’est au Christ que nous le devons. C’est l’Esprit de Dieu qui en nous continue son œuvre d’amour. Nous ne sommes que des serviteurs.

Pour conclure, je vous partage 3 attitudes qui me semblent essentielles dans la vie chrétienne, pour être le sel de la terre et la lumière du monde :
-  gardons les yeux fixés sur Jésus pour le bonheur d’être disciple,
-  aimons l’Eglise, elle porte ses rides, mais elle est belle et fidèle,
-  rejoignons nos contemporains, pour partager notre espérance.

Merci pour tant de bonheur, avec l’Eglise de Dieu qui est à Chaville, merci Seigneur !

Prière universelle proclamée lors de ces messes.

Le père Hugues est appelé à de nouvelles fonctions. De lui, nous garderons un très beau sourire.
Pour que l’Église tout entière soit souriante,
pour qu’elle soit le sourire de Marie pour le monde,
sourire de pardon pour nos fautes, sourire de réconfort dans nos souffrances, sourire d’encouragement à être plus dignes de Ton amour,

Seigneur, nous Te prions

Dans les sermons du père Hugues, une formule revient souvent : « Puissions-nous... »
Ce n’est pas un tic de langage, c’est l’expression de toute notre foi.
Tout seuls, nous ne pouvons rien.
Ensemble nous Te prions : puissions-nous aimer,
puissions-nous espérer, puissions-nous faire le bien,

Seigneur, écoute notre prière.

L’Église nous impose des séparations répétées d’avec nos prêtres.
A chaque fois, c’est un déchirement.
Mais c’est aussi pour nous l’occasion de comprendre ce qu’est la communion.
Le père Hugues ne sera plus parmi nous,
mais il restera avec nous.
Donne-nous de pouvoir continuer à le porter dans son ministère,
Donne-lui de pouvoir continuer à nous porter dans nos faiblesses,

Seigneur, nous T’en prions.

Pour le pape, les cardinaux, les évêques, les vicaires généraux,
Tous ceux qui portent la lourde tâche de conduire l’Église,
pour qu’ils sachent rester humbles, des cœurs simples,
gardant l’enthousiasme et la joie des apôtres,

Seigneur, nous Te prions.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Lectures du jour

Saint(s) du jour