Paroisses de Chaville
http://paroissechaville.com/Diner-surprise-jeune-et-priere
      Diner surprise, jeûne et prière partagés en paroisse.

Diner surprise, jeûne et prière partagés en paroisse.

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 2 mars 2015
  • réagir
  • 1 vote

Deux propositions autour du repas, du partage et de la prière pour ce temps de Carême.


DDIINNEERR—SSUURRPPRRIISSEE - 14 mars

Nous avons le plaisir de vous inviter à un dîner-surprise !
Simplement pour faire connaissance et pour un moment d’amitié...

Il aura lieu le samedi 14 mars prochain et débutera par un apéritif, à 19 heures 30, à Notre-Dame de Lourdes.

  • Pour vous qui seriez content(s) d’être invité(s), le nom des personnes qui vous recevront vous sera communiqué au cours de l’apéritif. Il vous suffit de vous inscrire au moyen du coupon ci-joint avant le 7 mars et de prévoir seulement d’apporter le jour venu une bouteille de bon vin.
  • Pour vous qui accepteriez de recevoir chez vous (de manière à constituer une table de huit), nous vous confirmerons par téléphone ou messagerie que votre proposition a été retenue et nous vous donnerons des consignes complémentaires.

Merci de vous inscrire sans tarder.

Si vous souhaitez plus de renseignements (mais pas trop pour ménager la surprise !), vous pouvez contacter :

  • Brigitte FORATO : bforato chez free.fr
  • Françoise HALLOPEAU : f.hallopeau chez free.fr
  • Emmanuel BELLUTEAU : belluteau chez free.fr

Bulletin d’inscription en pièce jointe.

Semaine de jeûne - 15 au 20 mars

Quelle est la proposition ?

Un groupe d’adultes s’entraide dans la pratique du jeûne monodiète (i.e qui comporte un seul aliment) pendant 5 jours consécutifs.

  • Début du jeûne le dimanche 15 mars à l’église Notre Dame de Lourdes à 18h00 : présentation de la dynamique de la semaine, temps d’adoration et prière d’entrée dans le jeûne.
  • Chaque jour (si possible) les participants se rejoignent à 20h précises à l’église Notre Dame de Lourdes pour un temps de méditation et d’adoration de 30 mn (silence, chants, parole de Dieu) et pour échanger simplement sur ce qu’ils vivent dans ce jeûne.
  • Chacun reçoit un pain complet de 500 g qui sert pour se sustenter jusqu’au lendemain soir.
  • La rupture du jeûne se fait le vendredi 20 mars à 20h avec prière et action de grâce à l’église Notre Dame de Lourdes.
  • Qui peut entreprendre le jeûne ? Toute personne en bonne santé.
    Les personnes sous médicaments, et celles qui seraient hésitantes, voudront bien consulter leur médecin traitant pour savoir si un jeûne est envisageable et comment suivre leur traitement durant cette période.

Une participation de 20 euros pour l’achat du pain est demandée à l’inscription.

Voir ci-joint le tract complet qui comporte le bulletin d’inscription.

Pourquoi jeûner en Carême ?

En vue de chercher les nourritures célestes : “L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu” (Mt 4, 4). Corps et âme ont faim et soif de Dieu, en quête de Dieu, soumis à sa Volonté. Dieu suffit à nous combler.

C’est un chemin vers Dieu, pour être plus disponible à Dieu et à son prochain, non un but en soi, mais pour grandir dans l’intimité avec Dieu, se rapprocher du prochain et éliminer tout ce qui est source de blessure pour autrui. Comme tout moyen spirituel, c’est pour aimer davantage qu’on se prive de quelque chose.

C’est une “arme spirituelle pour éviter le péché et tout ce qui conduit au péché “ (Benoît XVI). Le jeûne nous aide à nous débarrasser de ce qui nous entrave dans notre course vers Dieu, de tous les attachements désordonnés. Les chrétiens jeûnent à l’imitation de Jésus dans le désert, unis à Lui (Mt 4).

On ne jeûne pas pour se faire voir et approuver ; Dieu seul le sait, ça suffit ! (Mt 6, 16-18). On jeûne en solidarité avec les nécessiteux : ce qui n’est pas consommé est donné au profit de ceux qui ont besoin, proches ou lointains. Le jeûne ouvre au partage, et non aux économies !

La semaine de jeûne qui est proposée n’est pas un commandement de Dieu, ce n’est pas un commandement de l’Eglise, comme le Mercredi des Cendres et le Vendredi Saint de 14 à 60 ans, c’est un choix. Un choix dicté par la foi et l’amour ; même quand on n’y est pas obligé, on peut jeûner volontairement.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Agenda
Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr