Paroisses de Chaville
http://paroissechaville.com/La-Conference-Saint-Vincent-de-Paul-de-Chaville-752
      La Conférence Saint Vincent de Paul de Chaville

La Conférence Saint Vincent de Paul de Chaville

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 7 octobre 2017
  • réagir

Le Christ conclut ainsi la parabole du bon Samaritain (Luc 10, 25-37) : « Va et fait de même ! ».


 

La parabole du Bon Samaritain indique quelle doit être la relation de chacun d’entre nous avec le prochain en état de souffrance : voir, s’émouvoir, s’approcher. Il nous est interdit de « passer outre » avec indifférence, mais nous devons « nous arrêter » auprès de lui. Le bon Samaritain, c’est toute personne qui s’arrête auprès de la souffrance d’autrui.

Cette définition correspond à vos convictions,
alors rejoignez-nous.

Visiter une personne âgée emmurée dans la solitude par l’âge ou la maladie,
donner un petit coup de pouce à une mère ou un père qui élève seul ses enfants pour qu’il puisse se sortir d’une situation financière très délicate,
permettre à une famille en situation très précaire de se procurer à très bas prix et dans la dignité des produits alimentaires de qualité,
accueillir et écouter un homme qui erre seul, sans toit et sans travail, lui permettre de rester propre,
soutenir une action de développement dans l’un des pays les plus pauvres du monde
ce sont aujourd’hui des façons de mettre en pratique le commandement de l’amour du prochain

Dieu est amour : que « L’amour de Dieu et l’amour du prochain se fondent l’un dans l’autre. » 

Récemment, le pape François exhortait ainsi les conférences Saint Vincent de Paul : « N’ayez pas peur de sortir de vous-mêmes pour regarder avec affection et tendresse les plus pauvres, les plus faibles, les plus petits et leur annoncer que Dieu les aime, leur apprenant à lire les signes de son amour dans leur vie, et travaillant à plus de justice dans le monde à la lumière de la doctrine sociale de l’Eglise. »

Depuis 1899, la conférence Saint Vincent de Paul de Chaville essaie, en votre nom, de tendre la main à notre prochain souffrant.

Cette main tendue,

  • c’est visiter des personnes âgées, chez elles ou en maison de retraite,
  • c’est un peu d’argent pour aider à régler une trop grosse facture (loyer, cantine…),
  • c’est, avec le Secours Catholique, la tenue d’une épicerie solidaire (40 familles par semaine soit 150 parents et enfants à nourrir)
  • et l’accueil deux fois par semaine de personnes en très grandes difficultés matérielles et morales..

Sans vous, nous ne pouvons rien, AIDEZ NOUS 

  • par vos dons qui constituent l’essentiel de nos ressources,
  • en nous rejoignant dans l’une ou l’autre de nos actions pour une aide ponctuelle ou de plus longue durée, notre équipe a vraiment besoin d’être renforcée,
  • en nous signalant les détresses cachées et muettes que nous savons nombreuses à Chaville.

Contacts : Secrétariat de la paroisse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Lectures du jour

Saint(s) du jour