Paroisses de Chaville
http://paroissechaville.com/Ouverture-de-l-annee-de-la-misericorde
      Solennité de l’Immaculée Conception et ouverture de l’année de la (...)

Solennité de l’Immaculée Conception et ouverture de l’année de la Miséricorde

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 3 décembre 2015
  • réagir

Le 8 décembre, en la fête de l’Immaculée Conception, nous célèbrerons l’ouverture de l’année de la miséricorde lors de la messe qui aura lieu à 20h à Notre-Dame-de-Lourdes.


 
Le 8 décembre, nous fêtons l’Immaculée Conception. Cette année, ce jour est aussi l’entrée dans l’année de la miséricorde qui s’achèvera le jour du Christ Roi le 20 novembre 2016.

Pourquoi le 8 décembre ?

Le 8 décembre 1854, le pape Pie IX proclame un dogme dans la Bulle Ineffabilis Deus : « Nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine qui tient que la bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulière du Dieu tout puissant, en vue des mérites de Jésus Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel, est une doctrine révélée de Dieu, et qu’ainsi elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles ».

Quatre ans plus tard à Lourdes, la Vierge Marie apparait à la petite Bernadette et dit pour la première fois dans l’histoire des apparitions mariales : « Je suis l’Immaculée Conception ».

 D’où vient la tradition de mettre des bougies
aux fenêtres le 8 décembre ?

La tradition la plus connue en France nous vient de Lyon. Le 8 décembre des milliers de petits lumignons sont déposés sur les bords des fenêtres chaque année depuis 1852.

Cette année-là, en acte de remerciement de la protection de Marie contre les épidémies, les Lyonnais ont édifié une statue de bronze-doré au sommet de Fourvière. Elle est ornée de l’inscription : « O Marie, Mère de Dieu cette ville est à vous. Protégez-la ».

L’installation de la statue est prévue le 8 décembre 1852, jour de la fête de Notre Dame des Advents (2 ans avant la bulle de Pie IX). Or des intempéries empêchent les illuminations officielles. Alors, dès la pluie cessée, les Lyonnais dans une ferveur unanime posent spontanément des lampions à leurs fenêtres.

Et nous aujourd’hui ?

Cette fête peut être aussi l’occasion pour nous de remercier, par exemple d’une grâce reçue cette année. C’est aussi l’occasion de prier, de demander son aide et l’intersession auprès de son Fils. Marie nous demande sans cesse de prier : prier pour la paix, prier pour plus d’amour...

Ces petites lumières témoignent, au monde entier, de notre prière et de notre confiance. Si vous le souhaitez, le Secours Catholique propose gratuitement (ou en échange d’un don) des bougies à la sortie de la messe.

N’hésitez pas à en déposer sur vos fenêtres mardi soir !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Agenda
mai 2017 :

Rien pour ce mois

avril 2017 | juin 2017

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr