Paroisses de Chaville
http://paroissechaville.com/Qu-est-ce-que-la-communion-des-saints
      Qu’est-ce que la communion des saints ?

Qu’est-ce que la communion des saints ?

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 21 octobre 2017
  • réagir

Le Christ est la seule pierre sur laquelle repose notre foi. Cependant sur ce chemin, nous pouvons nous aider les uns les autres à avancer, à croître. C’est là le sens de la communion des Saints.


 

Par notre baptême, nous ne sommes plus « des étrangers, ni des hôtes », nous sommes « concitoyens des saints », nous sommes « la maison de Dieu » (Ep 2,19). Au jour de découragement, de lassitude, de doute, il est bon de nous appuyer sur la foi de nos frères et sœurs dans le Christ, de mettre nos pas dans les leurs, de nous laisser porter par leur prière. A la manière du chapelet, la litanie des saints s’égrène, nous donnant de contempler ses témoins d’hier et d’aujourd’hui et nous invite à prendre place parmi eux.

La Sainteté est une caractéristique propre à Dieu selon la tradition biblique. Cependant en feuilletant sa Bible, on remarque que de nombreux personnages, objets, et lieux sont qualifiés de saint. Non qu’ils le soient en soi, mais parce qu’ils entretiennent une relation nouvelle (ou renouvelée) d’Alliance et de dépendance envers Dieu. Il leur est donné de participer à la sainteté de Dieu. Lui, seul sanctifie !

Les premiers Chrétiens, renouvelés par l’Alliance nouvelle scellée en Christ, sont ainsi salués par Paul dans ses lettres : 2 Co 1,2 ; Ep 1,1 ; Ph 4,21. La sainteté n’est pas un état, mais un appel de Dieu, une longue route à parcourir où Dieu, peu à peu, nous façonne à sa ressemblance : « Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint… » (Lv 19,2) ; « Vous donc vous serez saints comme votre Père céleste et saint. » (Mt 5,48).

Chaque jour, dans la liturgie de l’Eglise, un saint est célébré. Souvent en quelques lignes, son témoignage et sa vie nous sont résumés en introduction aux lectures du jour dans nos missels ou autres livrets. Prendre le temps de les lire, nous donne de colorer différemment la lecture de l’Evangile du jour et de faire connaissance avec nos frères aînés dans la foi. Lors des baptêmes, de la liturgie pascale, des professions religieuses et des ordinations, la litanie des saints est chantée. Elle nous remet en mémoire la longue histoire d’un peuple en marche. Nous prenons notre place dans ce cortège que forme la multitude des saints au long des siècles : saints reconnus et célébrés par l’Eglise, mais aussi saints anonymes dont l’offrande humble demeure cachée.

Suivant notre sensibilité, il nous est plus ou moins facile de prier les saints, car le seul à qui revient toutes louanges et prières, c’est Dieu. Cependant, nous glisser dans la prière et le témoignage de ceux qui ont terminé leur course, peut éclairer notre marche. Lorsque l’Église canonise un saint, elle reconnaît en cette personne, sa manière particulière de vivre l’Evangile (selon son époque, sa culture, sa personnalité) comme ayant une valeur d’enseignement et d’encouragement pour le peuple chrétien. Certains saints nous parlent plus que d’autres.

Découvrir leur vie, leur message jusqu’à nous en faire des amis intimes, peut inspirer
notre manière propre de marcher à la suite du Christ.

(Tiré de jeunes-cathos.fr)

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Lectures du jour

Saint(s) du jour