Paroisses de Chaville
http://paroissechaville.com/Solennite-de-l-Ascension
      Solennité de l’Ascension

Solennité de l’Ascension

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 11 mai 2015
  • réagir

La Solennité de l’Ascension est célébrée le jeudi 14 mai dans plusieurs pays comme la France ou l’Allemagne. Elle sera célébrée également le dimanche 17 mai dans de nombreux pays comme l’Italie.


A cette occasion, voici un extrait d’une homélie de saint Cyrille de Jérusalem.

Tu sais en effet que la suite de la « foi » t‘enseigne de croire dans « celui qui est ressuscité le troisième jour, est monté aux cieux, est assis à la droite du Père ». Je veux donc croire absolument que tu te souviens de notre explication : ce n’est qu’en passant qu’aujourd’hui encore je te rafraîchis la mémoire sur ce qui a été dit.

Souviens-toi de ce qui est clairement écrit dans les Psaumes : « Dieu est monté dans un bruit de fanfare » (Ps 46, 6). Souviens-toi que les puissances divines se disaient les unes aux autres : « Elevez vos portes, chefs » (Ps 23, 7), etc… Souviens-toi aussi de la parole du psaume : « Il est monté dans les hauteurs, il a emmené captive de la captivité » (Ps 67, 19). Souviens-toi de ce que dit le Prophète : « Lui qui bâtit dans le ciel son escalier » (Am 9,6) et le reste qu’on a dit hier à l’occasion des objections des Juifs.

Comparaison entre l’Ascension du Christ
et ses images dans l’Ancien Testament

Lorsqu’en effet ils font des objections contre l’Ascension du Sauveur, sous prétexte qu’elle est impossible, souviens-toi, de ce qui est dit de la translation d‘Habacuc. Si en effet Habacuc a été transporté par un ange qui le tenait par la chevelure de sa tête, à plus forte raison le Maître des prophètes et des anges, s’élevant du mont des Oliviers sur un nuage, était-il tout à fait capable d’accomplir par son propre pouvoir sa montée dans les cieux. Rappelle encore à ton souvenir, entre autres merveilles, celles qui ressemblent (à celle-ci), mais garde au Maître, auteur des merveilles, la supériorité.

Les autres en effet étaient portés, tandis que lui porte toutes choses. Souviens-toi de ce qu’on dit au sujet d’Elie : Elie fut enlevé dans un char de feu, tandis que le char du Christ c’était « les myriades de milliers d’anges qui chantaient sa gloire » (Ps 67, 18). Elie fut enlevé vers l’Est du Jourdain, tandis que le Christ monta vers l’Est du torrent du Cédron. Elie alla « comme » vers le ciel ; Jésus au ciel. Elie dit qu’il donnerait le double de son propre esprit à son saint disciple, tandis que le Christ accorda à ses disciples à lui de jouir si largement de la grâce du Saint Esprit, que non seulement ils l’avaient en eux-mêmes, mais que de plus par l’imposition de leurs mains, ils faisaient participer les croyants à sa personne.

Saint Cyrille de Jérusalem

Catéchèse Baptismale XIV (écrite vers l’an 350)

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Agenda
juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr