Paroisses de Chaville
http://paroissechaville.com/le-mystere-de-la-Trinite
      Le mystère de la Trinité

Le mystère de la Trinité

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 28 mai 2015
  • réagir
  • 1 vote

Les œuvres de Dieu nous rappellent le mystère de la Trinité.


Nous croyons, nous tenons pour article de foi et nous enseignons que le Père a engendré le Verbe, c’est-à-dire la sagesse, par qui tout a été fait, Fils unique, un comme le Père, éternel comme lui, souverainement bon comme lui, que l’Esprit Saint est ensemble l’Esprit du Père et l’Esprit du Fils, qu’il leur est également coéternel et consubstantiel.

C’est la Trinité à cause de la distinction des personnes, un seul Dieu à cause de la divinité inséparable, un seul Tout-Puissant à cause de l’inséparable Toute-Puissance, de manière pourtant, qu’en parlant en particulier des personnes, on proclame chacune Dieu et Tout-Puissant, et qu’en parlant des trois ensemble, on ne dise ni trois dieux, ni trois tout-puissants, mais un seul Dieu Tout-Puissant, tant est inséparable cette unité qui nous a été révélée.

Faut-il appeler l’Esprit Saint la bonté du Père et du Fils, en tant qu’il est commun à tous les deux ? C’est une question sur laquelle je n’oserais hasarder une réponse téméraire ; je dirais plus facilement qu’il est la Sainteté des deux, prenant ce mot non pour une qualité simplement, mais aussi pour substance et pour troisième personne en la Trinité. Ce qui me rend ici plus hardi, c’est que le Père étant esprit, le Fils étant esprit, le Père étant saint, le Fils étant saint, la troisième personne n’en est pas moins appelée, d’une manière spéciale, Esprit-Saint, comme étant la Sainteté consubstantielle des deux.

Mais si la bonté de Dieu n’est rien autre chose que sa sainteté, assurément, c’est piété et raison, et non présomption ni audace, que de chercher dans les ouvrages de Dieu quelques indices dont le langage secret exercera notre intelligence, et insinuera à notre esprit attentif le mystère auguste de la Trinité. Nous pouvons toujours poser les mêmes questions : qui l’a créé ? Par quel moyen ? Dans quel but ? C’est le Père du Verbe qui dit : « Qu’il soit fait ». Ce qui est fait à ce commandement, c’est le Verbe qui le fait. Ce qui est écrit : « Dieu vit que cela était bon », nous fait entendre que ce n’est pour aucune nécessité, pour aucun besoin, mais par sa seule bonté que Dieu a tout fait, par ce seul motif que cela est bon, et l’Ecriture n’a d’autre raison pour proclamer cette bonté de la créature, qui vient d’être appelée à l’existence, que de nous faire voir que l’œuvre qui vient d’être accomplie est en harmonie avec cette bonté qui en a été la raison de sa création.

Et si, dans cette bonté, on peut, à juste titre, voir l’Esprit Saint, voilà toute la Trinité manifestée dans ses œuvres. C’est en elle que la Cité sainte des Anges du ciel a son origine, sa beauté, son bonheur. Si on demande d’où elle vient ? Nous répondons, c’est Dieu qui l’a établie. D’où elle a la sagesse ? C’est Dieu qui l’éclaire. D’où est son bonheur ? Elle est en possession de Dieu. Dieu est le principe de son être, la lumière de ses regards, la récompense de sa fidélité.

Elle est, elle voit, elle aime, elle vit dans l’éternité de Dieu, elle brille dans sa lumière, elle se réjouit dans sa bonté.

Saint Augustin
La Cité de Dieu, Œuvres complètes, tome 24, p. 109-110

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Agenda
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr