Paroisses de Chaville
https://paroissechaville.com/Cultiver-l-adoration-qui-rend-libre
      Cultiver l’adoration qui rend libre

Cultiver l’adoration qui rend libre

S’agenouiller devant l’Eucharistie est une profession de liberté : celui qui s’incline en vérité devant Jésus ne peut plus se prosterner devant aucun pouvoir terrestre, aussi fort soit-il.


Nous les chrétiens nous ne nous agenouillons que devant Dieu, devant le Très Saint Sacrement, parce qu’en lui nous savons et nous croyons qu’est présent le seul Dieu véritable, qui a créé le monde et l’a tant aimé au point de lui donner son Fils.
Nous nous prosternons devant un Dieu qui s’est d’abord penché vers l’homme, comme un Bon Samaritain, pour le secourir et lui redonner vie, et qui s’est agenouillé devant nous pour laver nos pieds sales.
Adorer le Corps du Christ veut dire croire que là, dans ce morceau de pain, se trouve réellement le Christ, qui donne son vrai sens à la vie, à l’univers immense comme à la plus petite créature, à toute l’histoire humaine comme à l’existence la plus courte.
L’adoration est une prière qui prolonge la célébration eucharistique et dans laquelle l’âme continue de se nourrir : elle se nourrit d’amour, de vérité, de paix ; elle se nourrit d’espérance, parce que Celui devant lequel nous nous prosternons ne nous juge pas, ne nous écrase pas, mais nous libère et nous transforme.
C’est cette attitude d’adoration qui rend libre que nous vous proposons, tout au long de ce temps de l’Avent, pour nous préparer à la fête de Noël. La nouvelle traduction du Missel qui modifie les dialogues de la Messe, est en outre une occasion favorable de redécouvrir ce que nous vivons à la Messe, de redécouvrir le sens de l’Eucharistie et de l’adoration de Dieu. Pour cela, avec les prêtres et l’EAP nous avons pensé vous proposer plusieurs occasions de grandir dans la compréhension du mystère de l’Eucharistie et du culte d’adoration qui y est rendu à Dieu. Par trois soirées, dont la première, mardi soir, par notre évêque lui-même ; par la célébration des Messes Rorate, à la bougie et dans la nuit, pour découvrir que la participation à la Messe fait de nous des sentinelles de l’aurore, de la lumière qui vient dans le monde par l’incarnation du Christ ; par de larges plages d’adoration eucharistique, chaque semaine, dans nos deux paroisses, le matin, en journée et le soir.
Profitons-en ! Manifestons par notre proactivité et notre zèle joyeux que nous sommes des veilleurs éveillés.

P. Cédric de La Serre, Curé de Chaville

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Lectures du jour

Saint(s) du jour