Paroisses de Chaville
https://paroissechaville.com/Le-commencement-des-oeuvres-bonnes-c-est-la-confession-des-oeuvres-mauvaises-St
      « Le commencement des œuvres bonnes, c’est la confession des œuvres mauvaises. (...)

« Le commencement des œuvres bonnes, c’est la confession des œuvres mauvaises. » St Augustin, Homélies sur l’Evangile de Jean

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Le rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise a été publié mardi, et il est accablant.


Il met en lumière le fait que, depuis 1950 en France, environ 330 000 personnes auraient été agressées sexuellement dans un cadre ecclésial, dont les deux tiers par des prêtres, des diacres, des religieux ou des religieuses. Environ 2,5 à 2,8 % des prêtres seraient coupables de ces actes, qui représentent 4% des crimes et délits sexuels en France.
Même si la grande majorité de ces faits sont anciens (78% datent d’avant 1990), le rapport montre que le taux de prévalence demeure supérieur aujourd’hui dans l’Eglise que dans d’autres sphères de socialisation. Disons-le sans détour : voilà une honte immense, un scandale sans nom, la preuve d’une nécessaire conversion de nos modes d’agir et d’être.
L’évolution dans le temps montre une amélioration progressive, assez parallèle à celle de la société, à la fois dans la prise en compte des victimes et de leurs souffrances que dans les bonnes pratiques permettant la sureté de tous les jeunes et personnes vulnérables dans leur vie ecclésiale. Mais le rapport montre aussi que ces progrès sont bien tardifs et encore trop partiels. A ce sujet, la CIASE donne une série de 45 recommandations et conseils pour nous aider à convertir ou transformer ce qui doit l’être dans nos pratiques et nos modes de fonctionnement.

Une chose qui me semble importante – vitale, même ! – est que chacun se sente concerné par ces conversions et transformations à vivre. Aussi je vous invite vivement à lire ce rapport (extrêmement riche et très bien fait), même s’il est long (548 pages), ou, au moins, son résumé (48 pages). Ils sont accessibles sur le site de la CIASE et sur celui de notre diocèse. Je vous invite aussi à écouter l’excellente et très claire prise de parole de Jean-Marc Sauvé lors de la remise de rapport, visible sur le site de KTO ou encore l’entretien qu’il a donné à Philippine de Saint-Pierre sur la même chaîne.
Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous invite aussi à lire la Lettre au peuple de Dieu du Pape François du 20 août 2018 et celle des Evêques aux catholiques de France sur la lutte contre la pédophilie du 25 mars dernier. Un article de fond de Mgr de Moulins-Beaufort, bien pertinent et actuellement accessible gratuitement sur le site de la NRT : « Que nous est-il arrivé ? De la sidération à l’action devant les abus sexuels dans l’Eglise », in Nouvelle Revue Théologique n°140-1 (2018) pp. 34-54.
Ci-joint, vous trouverez en outre un message de notre évêque, Mgr Rougé.

Dans le cadre de notre paroisse, il a semblé important à l’EAP de pouvoir vous entendre et vous écouter. Aussi, sachez vos prêtres disponibles pour vous : vous pouvez les contacter, leurs coordonnées sont dans le livret de présentation de la paroisse. En outre nous sommes en train d’envisager avec l’EAP une rencontre de parole et d’échange à laquelle vous serez invités dès que l’on sera en mesure de vous en donner les modalités. D’autres initiatives sont envisagées, qui dépendront aussi des attentes et besoins que vous aurez manifestés.

Comme prêtre et comme chrétien je peux vous partager ma grande tristesse et ma colère face à ces phénomènes et à tout ce qui les a rendu possibles, ma compassion douloureuse pour toutes les personnes qui souffrent, et ma honte immense d’être, même inconsciemment, associé par tant de nos concitoyens et coreligionnaires à ces crimes ignobles.
Avec les p. Benoît, Côme et Augustin, je vous redis ma détermination à servir votre vie chrétienne de toutes mes forces, loyalement, et à tout mettre en œuvre pour que notre paroisse soit un lieu authentiquement évangélique, dans lequel le Christ a la première place et chacun y est respecté.

Père Cédric de La Serre, Curé de Chaville

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Agenda
octobre 2021 :

Rien pour ce mois

septembre 2021 | novembre 2021