Paroisses de Chaville
https://paroissechaville.com/Les-cinq-pistes-pour-vivre-des-vacances-chretiennes
      Les cinq pistes pour vivre des vacances chrétiennes

Les cinq pistes pour vivre des vacances chrétiennes

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

L’arrivée des vacances marque un changement de rythme qui constitue un défi pour notre vie spirituelle : les repères habituels ne sont plus là, les maisons peuvent être pleines et bruyantes (ou au contraire, tout se vide) les journées bien chargées ou tout à fait désœuvrées… Voici donc cinq pistes concrètes pour prier et vivre sa foi pendant les vacances :


1. Mettre Dieu dans ses valises.

Pendant l’année, le coin prière aide la famille à se rassembler pour prier. Pourquoi ne pas en prévoir un pour les vacances ? Si l’on reste à la maison, on peut en profiter pour réaménager le coin prière et l’embellir. Si l’on se rend dans une maison familiale, un coin prière y existe peut-être déjà ? On peut prévoir de l’améliorer et emporter le matériel nécessaire. Si c’est dans une maison de location ou en camping, on peut confectionner un coin prière portable : une icône, des bougies, une petite Bible, une vie de saint, un chapelet, une croix …

2. Prendre du temps explicitement pour soi avec Dieu.

Les prétextes sont faciles pour manquer la Messe en vacances et pour perdre le rythme de la prière personnelle ! La plage ou les randonnées sont si agréables à cette heure… Il peut être judicieux, par exemple, de s’inquiéter des horaires de Messe en amont afin que celle-ci entre avec harmonie dans le programme de la journée ?
Il est vital, aussi, durant le temps des vacances, de prendre les moyens d’un recul par rapport à la frénésie du monde et de notre vie quotidienne : au minimum quelques temps de silence et de solitude dans une jolie église, au mieux, quelques jours de retraite en abbaye ou de session dans un sanctuaire.

3. Grandir dans la charité familiale.

Les vacances sont un temps privilégié pour apprendre à vivre en famille élargie. Et chacun sait que cela peut être particulièrement exigeant : pas facile de partager la vie quotidienne de cousins qui ont des rythmes très différents des nôtres, ou de faire cohabiter en bonne intelligence des familles de styles très divers ! Pourtant, c’est là que le Seigneur nous attend, c’est là qu’il nous appelle à aimer.

4. Nourrir la contemplation.

Les vacances sont aussi le moment idéal de contempler la beauté de la nature. Saint Bernard écrivait « Tu trouveras dans les forêts plus que dans les livres. Les arbres et les rochers t’enseigneront les choses qu’aucun maître ne te dira ». Cette émotion provoquée par une expérience esthétique peut nous conduire dans un « sans limite » et un « infini » qui est en nous. Qu’il s’agisse de la beauté de la mer, de la voûte des étoiles, du sommet des montagnes ou de l’immensité d’une forêt…

5. Témoigner.

L’été est propice aux belles rencontres et aux grandes conversations. Celles-ci sont parfois aussi des occasions de parler de Dieu. Pourquoi se taire quand on a un trésor à partager ? Pourquoi se taire quand on veut le bien de nos proches et de ceux que l’on aime ?

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Lectures du jour

Saint(s) du jour

  • J'accepte de recevoir 1 fois par semaine vos informations par email. Désinscription en 1 clic*