Paroisses de Chaville
https://paroissechaville.com/Retour-sur-le-colloque-sur-le-Salut
      Retour sur le colloque sur le Salut

Retour sur le colloque sur le Salut

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

La question du Salut est au cœur de notre foi chrétienne. Sauvés, oui, mais
par qui ? De quoi ? Comment ?
Un colloque sur ce sujet a réuni cinq cents chrétiens du diocèse samedi 8 octobre, dont vingt-quatre chavillois. En voici un petit aperçu * :


Approche sociologique et anthropologique par Jean-Guilhem Xerri
Les technosciences et le transhumanisme prennent une place accrue dans notre vie. Le corps est désacralisé. La nature humaine est transformée par la technologie. Où est le Salut dans cette vision matérialiste ? En parallèle le courant du développement personnel ne vise qu’à l’épanouissement et au bien-être : trouver sa légende personnelle, son salut à soi. Quel horizon pour ces courants de pensées sans Dieu, sans religion, où l’homme ne compte que sur lui-même ?
Pour nous chrétiens, l’humain reçoit sa vie de Dieu, le corps est habité par l’Esprit Saint et Jésus nous a sauvé par sa résurrection. Dieu nous offre la vie éternelle. Dès aujourd’hui, dans notre quotidien, il vient nous aimer, nous libérer, nous sauver et nous inviter à une re-naissance. Goûtons déjà au Salut de Dieu à travers le pardon et l’attention aux autres !

Approche théologique par Béatrice Guillon
Nous croyons que la vie a vaincu la mort par la résurrection de Jésus. Sommes-nous capables d’annoncer cette victoire dans notre société repue de tout ? Adoptons une attitude qui manifeste que nous aimons la vie. Les catholiques ne sont pas là seulement pour dénoncer le mal ! Soyons vigilants sur les mots que nous choisissons, car ils sont parfois très codés et incompréhensibles, voire rebutants, pour ceux qui ne croient pas. Ni moraliser, ni juger, nous former sans cesse, apprendre à dire notre foi. Eclaircir ce qu’est notre péché, entrer dans ce chemin de vérité, d’humilité. Si l’on occulte le péché, on n’a pas besoin de salut ! Savoir que nous sommes appelés à la vie éternelle change notre rapport aux autres et apporte une vraie paix intérieure.

Ouverture œcuménique par le pasteur Gordon Margery
Être sauvé, c’est échapper au péril d’être séparé de Dieu. La foi en Jésus-Christ nous fait entrer dans la vie éternelle, non notre mérite. L’Esprit fait renaître à la vie pour recevoir la foi. Les églises réunissent, témoignent et forment, sans imposer. Elles sont la porte d’entrée. Détournons-nous du mal, reconnaissons notre péché, travaillons à notre salut, pas seulement par la foi, mais en nous engageant résolument et personnellement à pratiquer le bien.

Soyons comme les apôtres qui ne peuvent pas taire ce qu’ils vivent avec Jésus !

Odile Dagallier et Isabelle Fauchart


NB Pour poursuivre cette réflexion sur le Salut, différentes propositions à Chaville : ateliers paroissiaux, temps de prière ou d’échange… N’hésitez pas à vous manifester sur le mail de la paroisse (en écrivant « Le Salut » dans l’objet), nous pouvons vous informer, vous mettre en relation, vous accompagner.
* Lien vers le site du diocèse (conférences, fiches, vidéos, lectures) :https://diocese92.fr/colloque-sur-le-salut/

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Lectures du jour

Saint(s) du jour

  • J'accepte de recevoir 1 fois par semaine vos informations par email. Désinscription en 1 clic*