Paroisses de Chaville
https://paroissechaville.com/Un-nouveau-vicaire-general-pour-notre-diocese
      Un nouveau vicaire général pour notre diocèse

Un nouveau vicaire général pour notre diocèse

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Le 1er septembre, le Père Georges Vandenbeusch a été nommé par Mgr Rougé vicaire général du diocèse de Nanterre. Il nous fait part de ses impressions au commencement de cette nouvelle mission pour l’Eglise


Pouvez-vous nous dire en quelques mots qui vous êtes ?

Je suis né en 1971 et j’ai grandi à Meudon, dans une famille qui n’était pas pratiquante. Etant enfant, je n’ai jamais été à l’église, pas de catéchisme, pas de messe de Noël, rien. La perte de mes parents à 8 ans, a suscité en moi deux grandes réactions : un appétit de vivre et l’appel à donner un sens d’éternité aux choix de ma vie. L’expérience de la fragilité de l’existence ne m’a pas révolté, mais elle m’a projeté en avant et en profondeur dans le désir de découvrir le monde, ainsi mon goût des défis sportifs (de moins en moins hauts !), des voyages, de la littérature ou de l’histoire viennent en partie de cette source.
C’est au collège que j’ai reçu la première annonce de la foi, cette découverte a sonné comme une évidence attendue depuis longtemps. C’est donc à 12 ans que j’ai communié pour la première fois. A partir de ce moment et jusqu’à aujourd’hui le Christ a été une évidence dans ma vie. Cela m’a conduit à répondre « oui » lors de mon ordination en juin 1998. Depuis j’ai été vraiment heureux dans les paroisses où j’ai servi : de Rueil à Sceaux puis à Nguetchéwé (au Cameroun), jusqu’à Courbevoie.
 
 Quel est votre sentiment au moment de devenir vicaire général ?

Je suis conscient d’avoir tellement reçu de mon ministère de prêtre malgré mes limites, que je peux avancer plein d’allant pour continuer à servir, même si la forme sera différente.
 
Quelle est votre plus grande joie de prêtre ?

Ces dernières années cela a été d’accueillir des catéchumènes. Avant de frapper à la porte de l’Eglise ils ont parfois porté ce désir de Dieu pendant des années, leurs itinéraires sont si différents, mais ils témoignent de l’immense attente de Dieu dans le cœur de nos
contemporains.
 
Extrait de la lettre de l’Eglise catholique dans les Hauts-de-Seine.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Agenda
novembre 2020 :

Rien pour ce mois

octobre 2020 | décembre 2020