Paroisses de Chaville
https://paroissechaville.com/dimanche-Laetare
      dimanche Laetare

dimanche Laetare

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Paroisse en confinement#4
A Chaville
Le 22 mars 2020
en ce 4ème dimanche de Carême, dimanche Laetare


Chers paroissiens,

A travers le monde, bien des catholiques n’ont pas accès à l’Eucharistie tous les dimanches. Certaines communautés chrétiennes attendent plusieurs mois avant le passage d’un prêtre pour avoir la messe. Mais ils cultivent leur désir de l’Eucharistie par des liturgies de la Parole. Chaque dimanche, ils se retrouvent pour prier et sanctifier la journée. Même s’ils n’ont pas l’Eucharistie, ils ne la remplacent pas par autre chose que par la prière.

En ces temps de confinement, nous nous retrouvons en situation de limitation des messes publiques. Cela ne doit pas signifier que le dimanche sert à autre chose qu’à prendre du temps pour le Seigneur, avec tous les chrétiens. D’autant plus que notre évêque ne nous a pas libéré du devoir dominical : nous sommes invités à sanctifier le dimanche, à poursuivre la méditation des Ecritures et l’intercession pour le monde.

« Comme le rappelle la Constitution du Concile Vatican II sur la Sainte Liturgie, c’est « en vertu d’une tradition apostolique qui remonte au jour même de la résurrection du Christ » que « l’Église célèbre le mystère pascal […] chaque huitième jour, qui est nommé à bon droit le jour du Seigneur, ou dimanche ». Et ce jour-là « les fidèles doivent se rassembler pour que, entendant la parole de Dieu et participant à l’Eucharistie, ils se souviennent de la passion, de la résurrection et de la gloire du Seigneur Jésus, et rendent grâces à Dieu qui les « a régénérés pour une vivante espérance par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts » (1 Pierre, 1, 3) ».
Le dimanche est donc le « jour de fête primordial qu’il faut proposer et inculquer à la piété des fidèles ». Aussi « les autres célébrations, à moins qu’elles ne soient véritablement de la plus haute importance, ne doivent pas l’emporter sur lui, car il est le fondement et le noyau de toute l’année liturgique » (SC 106).

Voilà que cette épidémie nous empêche de pouvoir puiser ensemble à cette source du mystère pascal, source vivifiante pour nos vies individuelles et la vie de l’Église. Car ce n’est pas seulement du corps eucharistique que les croyants sont privés, mais également du corps ecclésial. Car chaque assemblée qui se rassemble représente le corps de l’Église qui est le corps du Christ au sein duquel le Christ lui-même se donne en nourriture. L’un et l’autre corps sont inséparables. En étant privés du rassemblement, nous perdons le moyen privilégié par lequel le Christ aime s’offrir à nous chaque dimanche pour faire grandir au cœur du monde son corps que nous formons ensemble. La situation actuelle nous oblige donc à réordonner notre compréhension de la messe au regard du Christ et de son corps dans sa double acception. Empêchés de pouvoir prier physiquement en commun, gardons au cœur le désir de continuer à sanctifier le dimanche afin d’honorer le Christ ressuscité et de continuer à l’accueillir dans nos vies.
(Source : https://liturgie.catholique.fr/accueil/annee-liturgique/le-dimanche/302621-epidemie-crise-continuer-sanctifier-dimanche-jour-du-seigneur/)

Comme vous le savez, vos prêtres continuent de célébrer la messe le dimanche, et proposent l’adoration même si nous sommes limités à 20 personnes. De chez vous, vous êtes invités à vous associer à notre prière. Voici de quoi vous aider à consacrer du temps à approfondir votre relation à Dieu avec toute la paroisse de Chaville. Cela nous permet de n’être pas seulement spectateur mais d’être réellement priant.

Prier avec les textes de la messe à domicile :

Cf. confinement : l’heure de la messe pour de plus amples informations.
Si vous êtes plusieurs dans le foyer, il est bon qu’il y en ait un qui conduise la prière. A vous de choisir ! Il est important d’aménager un espace de prière autour duquel se rassembler. Cet espace peut rester en place tout au long de la semaine. Une table, une nappe, une icône ou une croix, un cierge…

A 12h :

Vous pouvez prier l’Angélus, comme indiqué dans la fiche « Prier dans la journée » que vous recevrez dans les jours à venir, ou simplement dire un Je vous salue Marie

Adoration :

Nos églises ne peuvent accueillir plus de 20 personnes en même temps. Nous proposerons néanmoins l’adoration eucharistique sur les créneaux habituels de la messe du dimanche, afin que quelques-uns puissent venir adorer.

Liturgie des Heures :

Il peut être intéressant de découvrir la liturgie des Heures, au moins les offices de Laudes (le matin : https://www.aelf.org/2020-03-22/romain/laudes)
et de Vêpres (le soir : https://www.aelf.org/2020-03-22/romain/vepres).

Notre cœur se porte vers vous.

Vos pasteurs, Pères Ludovic, Benoît et Côme

ABONNEZ-VOUS A LA LETTRE DE LA PAROISSE SUR LE SITE :
https://paroissechaville.com

confins5-benoitmercier

Documents joints

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Agenda