Paroisses de Chaville
http://paroissechaville.com/Chapelet

Chapelet

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 12 février 2013
  • réagir

Venez prier avec nous

  • chaque vendredi à Notre-Dame de Lourdes, après la messe de 9h.
  • chaque vendredi de carême à 19h30 à l’oratoire de Sainte-Bernadette.

La prière du chapelet dans les paroisses

- A Notre-Dame-de-Lourdes : chaque vendredi, après la messe de 9h ;

- A Sainte-Bernadette : chaque vendredi de carême, chapelet médité de 19h30 à 20h ; petits et grands y sont conviés.

Le chapelet est-il une prière trop répétitive ?

Un prêtre a proposé une analogie : quand une femme tricote, elle ne pense pas toujours au tricot qu’elle fait ; et pourtant, maille après maille, rang après rang, le tricot se construit.

Ainsi se construit la prière à travers les "Je vous salue" qui se succèdent : elle nourrit celui qui la proclame et lui fait rencontrer Dieu qui est présent, même si nous ne le voyons pas.

La récitation du Rosaire et les "clausules" :

Voici ce que dit Mgr Jacques Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes, dans son livre « Lourdes, pourquoi je l’aime », (pp. 67-68, Bayard éd., 2007) :

Dans sa très belle lettre apostolique sur le rosaire, le pape Jean-Paul II écrit : « Le centre de gravité de l’Ave Maria, qui est presque comme une charnière entre la première et la seconde partie, est le nom de Jésus. »
Le pape rappelle alors que, déjà, le pape Paul IV recommandait « l’usage pratiqué dans certaines régions de donner du relief au nom du Christ, en ajoutant une clausule évocatrice du mystère que l’on est en train de méditer. C’est une pratique louable, spécialement dans la récitation publique. Elle exprime avec force la foi christologique appliquées à divers moments de la vie du Rédempteur. Il s’agit d’une profession de foi et, en même temps, d’une aide pour demeurer vigilant dans la méditation, qui permet de vivre la fonction d’assimilation, inhérente à la répétition de l’Ave Maria, en regard du mystère du Christ » (n°33).

Les clausules (dites à la place de "et Jésus, le fruit béni de vos entrailles, est béni") proposées aux pèlerins à Lourdes sont les suivantes :

-  Les mystères joyeux (lundi et samedi).

  • L’Annonciation : … et celui qui fut conçu du Saint Esprit, Jésus, votre enfant, est béni.
  • La Visitation : … et celui qui apporte la joie, Jésus, votre enfant, est béni.
  • La Nativité : … et celui qui naquit à Bethléem, Jésus, votre enfant est béni.
  • La présentation du Seigneur : … et celui qui de toute éternité s’offre à son père, Jésus, votre enfant, est béni.
  • Jésus perdu et retrouvé au Temple : … et celui qui est dans le Temple de l’Alliance nouvelle, Jésus, votre enfant est béni.

-  Les mystères douloureux (mardi et vendredi).

  • L’agonie de Jésus : … et celui qui fit la volonté de son Père, Jésus, votre enfant, est béni.
  • La flagellation : … et celui qui fut maltraité par les soldats, Jésus, votre enfant, est béni.
  • Le couronnement d’épines : … et celui qui fut couronné d’épines, Jésus, votre enfant, est béni.
  • Le portement de croix : … et celui qui porta la croix de nos péchés, Jésus, votre enfant, est béni.
  • La crucifixion et la mort en croix : … et celui qui nous aima jusqu’à la mort, Jésus, votre enfant, est béni.

-  Les mystères glorieux (mercredi et dimanche).

  • La Résurrection : … et celui qui a vaincu la mort, Jésus, votre enfant, est béni.
  • L’Ascension : … et celui qui est aujourd’hui près du Père, Jésus, votre enfant, est béni.
  • La Pentecôte :… et celui qui envoya l’Esprit Saint, Jésus, votre enfant, est béni.
  • L’Assomption de Marie :… et celui qui vous a prise avec lui dans la gloire, Jésus, votre enfant, est béni.
  • Le Couronnement de Marie : … et celui qui fit de vous la reine de la Paix, Jésus, votre enfant, est béni.

-  Les mystères lumineux (jeudi).

  • Le Baptême du Seigneur : … et celui qui fut baptisé dans le Jourdain, Jésus, votre enfant, est béni.
  • Les noces de Cana : … et celui qui fit couler le vin de l’Alliance nouvelle, Jésus, votre enfant, est béni.
  • Jésus annonce le Royaume : … et celui qui nous ouvre le Royaume, Jésus, votre enfant, est béni.
  • La Transfiguration : … et celui qui est la lumière du monde, Jésus, votre enfant, est béni.
  • L’institution de l’Eucharistie : … et celui qui nous a donné l’Eucharistie, Jésus, votre enfant, est béni.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Agenda
Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr