Paroisses de Chaville
http://paroissechaville.com/Jean-de-Fecamp
      Prier avec Jean de Fécamp

Prier avec Jean de Fécamp

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 1er juillet 2014
  • réagir

Jean de Fécamp est le compagnon de route idéal en cette année de la Miséricorde Divine. En cheminant à ses côtés dans "La Confession Théologique" (sans oublier la magnifique introduction de dom Philippe de Vial- Les éditions du CERF) et en le laissant faire, il sera l’ami qui doucement conformera votre cœur et votre intelligence pour recevoir avec joie l’espérance de la miséricorde.


Richard II de Normandie demanda à Guillaume de Vulpiano, un moine italien qui s’était formé à Cluny, de venir réformer les monastères de son duché et, en 1001, ce dernier devint abbé de la Trinité de Fécamp (photo ci-contre).

A sa suite, nombre de jeunes italiens vinrent peupler les abbayes normandes. Jean venait de Ravenne et il était le disciple favori de Guillaume qui le nomma prieur avant qu’il ne lui succède comme abbé.

Jean était de toute petite taille et l’on avait dû se moquer de lui dans son enfance. Il transforma cette caractéristique physique en grâce, celle de l’humilité. Il se décrit comme « un instrument insignifiant, un ignorant inutile ». S’adressant à Dieu, il remarque : « Ta miséricorde a dirigé ma vie de façon admirable au milieu de l’adversité et de la prospérité, si bien que ce qui m’était contraire ne m’abattait pas à l’excès et que ce qui m’était favorable ne m’élevait pas. »

Ses écrits circulèrent au Moyen-Age sous le nom de Saint-Augustin. Ils furent redécouverts au début du XXème siècle par des dominicains. Ce sont des recueils de prières et de méditation. La Confession théologique est le plus connu.

Ce petit moine connaissait de l’intérieur nos faiblesses et nous aide à prier.

Prière pour arriver à prier

Qu’il est pesant le poids que le changement incessant des choses qui passent accumule sur le dos de l’homme qui veut se tourner vers Toi !

Que mon cœur repose en Toi, Seigneur, ce cœur qui est agité comme la mer. Toi qui as commandé aux vents et à la mer, commande-lui que tout se calme en moi pour que je puisse Te contempler, délivré du vacarme qui assiège le cœur de l’homme, et de la confusion des affaires.

Que mon esprit trouve refuge à l’ombre de Tes ailes contre l’agitation des pensées de ce monde.

Prière d’espérance dans notre faiblesse

J’aurais de quoi désespérer en raison de l’excès de mes péchés, des fautes et des négligences infinies que j’ai commises et que je commets chaque jour sans cesse, en pensée, en paroles, par action et de toutes les autres manières dont peut pécher la fragilité humaine, si ton verbe, Ô Dieu, ne s’était pas fait chair et n’avait pas habité parmi nous. Quant à désespérer maintenant, je ne l’ose plus.

Je place toute mon espérance et toute ma confiance dans le sang précieux qui a été répandu pour nous et pour notre salut. Et c’est en lui que je revis.

Prière pour recevoir un cœur pur

Donne-moi un cœur pur, un cœur sincère, un cœur zélé, un cœur chaste, un cœur sobre, un cœur doux, un cœur paisible, un cœur profondément serein, un cœur rempli du désir de Toi. Donne-moi un cœur attentif et discret, un cœur simple qui ne voit pas le mal en ses frères, un cœur compatissant aux souffrances d’autrui, un cœur qui se réjouit du bien qui arrive à autrui.

Donne-moi la simplicité, l’innocence et la pureté de l’âme, apprends-moi à ne mépriser personne, à ne condamner personne, à ne dénigrer personne, à ne pas rendre le mal pour le mal, mais à marcher toujours devant Toi dans la simplicité de mon cœur.

Méditation pour voir le Christ en nos frères éloignés de l’Église

Tu atteins tous les êtres et pourtant Tu ne les atteins pas tous de la même manière.

Méditation sur le Christ et nous

Il est né d’une vierge, pour que nous renaissions du sein de l’Église vierge. Il a été circoncis, pour que les vices de la chair et de l’esprit soient circoncis en nous dans le dépouillement du vieil homme. Il a été présenté au temple, pour que nous-mêmes Te soyons à notre tour présentés par lui purs et sanctifiés.

Il a été baptisé pour que nos fautes soient lavées. Il s’est fait pauvre pour nous afin de nous enrichir. Il est devenu faible pour nous rendre forts. Il a été tenté pour nous défendre contre la tentation du diable. Il a été éprouvé pour que nous soyons dégagés du joug qui nous tenait esclaves du démon. Il a été fait prisonnier pour nous arracher, captifs que nous étions, de la main de l’ennemi.

Il a été vendu pour nous racheter par son sang. Il a été dépouillé pour nous revêtir de la robe d’immortalité. Il a été couronné d’épines, pour extirper entièrement de nous les épines et les chardons de la malédiction originelle.

Il a été humilié pour nous élever. Il a été élevé sur la croix pour nous attirer à lui. Il a été abreuvé de fiel et de vinaigre pour nous faire entrer dans la terre de la joie qui ne finit pas. Agneau sans tache, il a été sacrifié sur l’autel de la croix, pour enlever les péchés du monde.

Pour tous ces mystères, je rends grâces et magnifie ton nom, Père saint, car le dessein admirable de Ta providence a été réalisé : le livre que personne ne pouvait ouvrir, seul le lion de la tribu de Juda en a brisé les sceaux et l’a ouvert.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Agenda
juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr