Paroisses de Chaville
http://paroissechaville.com/Notre-Dame-du-Bon-Repos-a-Chaville
    Notre-Dame-du-Bon-Repos à Chaville

Notre-Dame-du-Bon-Repos à Chaville

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 19 mai 2016
  • réagir

Au bas de la côte des Gardes, dans la forêt, se trouve une statue de la Vierge : Notre-Dame-du-Bon-Repos. A part les diverses églises et le cimetière, c’est probablement le seul témoignage public chrétien dans Chaville, où il n’y a ni calvaire, ni statue. De quoi s’agit-il ?


Cette sculpture (en pierre ou plâtre ?) de Notre-Dame-du-Bon-Repos était encore vénérée à Chaville dans les années 1950.

C’est une oeuvre du sculpteur chavillois Fernand Pointeau.

Pierre Lescot, dans son livre "Chaville - Chronique des communautés chrétiennes" (Chaville, 1989, p. 78), nous explique :

" Des échanges avec le curé de Notre-Dame-de-Plaisance à Paris aboutissent à un accord concernant l’installation, aux frais de ladite paroisse, d’une statue de la Vierge appelée Notre-Dame-du-Bon-Repos. Elle est adossée au chêne plusieurs fois séculaire dit du Doisu en place du pavé des gardes.

Toutes les autorités ont donné leur accord. L’administration des Domaines le 7 août 1869, l’évêque de Versailles le 23 août ; Roux, l’adjoint du maire de Chaville, renouvelle l’autorisation de l’année précédente.

La fondation d’un pélerinage parisien date du 15 août 1869.

De nos jours la statue a été légèrement déplacée suite à l’abattage du chêne après la guerre de 1940."

Pierre Proust nous précise, dans le n°13 (décembre 2005) de "Arch’Echos" (bulletin de l’Association pour la Recherche sur Chaville, son histoire et ses environs) :

"Hélas ! Le vieux chêne, devenu creux, laisse tomber les branches mortes et menace la sécurité des piétons et des voitures circulant sur le Pavé des Gardes. En novembre 1966, il est abattu et remplacé plus loin de la route, dans une clairière en amphithéâtre, par une jeune chêne au pied duquel les forestiers de l’ONF transportent la statue de Notre-Dame avec sa chapelle et son piédestal. C’était le 7 décembre 1966.

Depuis longtemps, la statue d’origine a disparu : volée ? cassée ? rongée par le temps ? Nous devons au ciseau d’un chavillois, Mr Fernand Pointeau, la statue actuelle qui nous accueille sous le vocable de N.-D. du Bon Repos.

Un seul ex-voto, semble-t-il, a survécu. Il est daté de 1938 et fixé sur le côté droit de la chapelle qui attend d’être restaurée".

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Nanterre

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

La Croix, urbi et orbi

Agenda
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr